Embrouille au Parlement européen

Publié le Laisser un commentairePublié dans Communiqué

Mardi 17 janvier, c’était l’élection du nouveau président du Parlement européen !

Antonio Tajani, un eurodéputé de droite a été élu. La présidence du Parlement européen est donc redevenue de droite.
Oui, vous avez bien entendu, redevenue car le président précédent Martin Schulz était de gauche.

Vous me direz, comment se fait-il que cette présidence alterne de gauche à droite, alors que nous n’avons pas été convoqués pour élire les eurodéputés ?

C’est tout le mystère de l’institution.
Car une fois le vote passé, les députés négocient et combinent entre eux pour se répartir les postes et les présidences des commissions.

Majorité de droite, mais un président de gauche, comment voulez-vous que les Français et les Européens se reconnaissent dans cette institution ?

Il est plus que temps de donner un grand coup de balai dans ce parlement qui ne respecte pas la volonté populaire.

En 2019, lors des prochaines élections européennes, croyez-le bien, les Fédéralistes seront là pour défendre une Europe vraiment démocratique.

 

Présidentielle 2017, je suis le candidat du Parti Fédéralistes Européen

Publié le Laisser un commentairePublié dans Communiqué

Lors de notre dernière Assemblée générale les militants fédéralistes m’ont investi pour porter les couleurs du Parti Fédéraliste Européen à la présidentielle 2017.

Je voudrais les remercier de tout cœur.

Lors de cette nouvelle campagne je défendrai ardemment notre programme et notre ambition : faire de l’Europe une puissance souveraine qui protège ses citoyens.

Face aux candidats souverainistes et au mutisme des autres prétendants, je porterai le débat sur les questions européennes : Schengen, Défense européenne, création d’un FBI européen…

Mais pour cela, il me faudra recueillir de nombreux parrainages d’élus. Les équipes du Parti Fédéraliste Européen travaillent actuellement à la récolte de ces fameuses 500 signatures, sésames pour accéder au premier tour de l’élection présidentielle.

Adhérents, sympathisants, élus, n’hésitez-pas à nous rejoindre pour faire vivre cette campagne !

Amicalement – Yves Gernigon

Je suis candidat à l’élection présidentielle française de 2017

Publié le Laisser un commentairePublié dans Communiqué

Communiqué – 07 juillet 2016

J’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle de 2017.

Cette décision est motivée par le fait que les hommes et femmes politiques qui nous gouvernent depuis vingt ans n’ont plus aucune vision politique à long terme et reste muets sur les sujets importants pour les Français, notamment l’avenir de l’Europe.

Avec le Brexit et la montée des nationalismes, nous voyons le projet européen se déliter sans que les partis au pouvoir ne réagissent et prennent des décisions à la mesure du naufrage.

Si je suis élu par les Français à la présidence de la République, la première mesure que je porterai devant mes alter-ego européens est la constitution d’une Union fédérale formée d’une dizaine d’Etats, dont les pays fondateurs. (suite…)

Référendum Tsipras, un choc démocratique nécessaire

Publié le Laisser un commentairePublié dans Communiqué

Je soutiens personnellement le référendum organisé par Tsipras ce dimanche 5 juillet.

Les Grecs subissent depuis trois ans un plan d’austérité qui ne laisse espérer aucun redressement économique. Il est donc temps après des années de désespoir et de souffrance que le peuple se prononce clairement sur la poursuite de ce plan de sauvetage que beaucoup d’économistes de renom trouvent absurde car complètement inadapté à la situation. (suite…)

Les enjeux cachés du TTIP sont inquiétants pour les Européens

Publié le Laisser un commentairePublié dans Verbatim

Question – Quel est l’objectif du TTIP/TAFTA ?
Yves Gernigon : L’objectif est de mettre en place une nouvelle zone de commerce mondiale, car les négociations sont bloquées au niveau de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).
Donc USA et UE négocient un nouveau traité commercial, le TTIP (zone commerciale atlantique). D’autre part les USA négocient avec 11 pays d’Asie, le TPP (zone commerciale pacifique).
Il s’agit donc de réaliser un gigantesque viaduc commercial entre Asie et Europe – passant par les USA – qui permettrait la libre circulation de toutes sortes de marchandises, des voitures aux aliments en passant par les médicaments. (suite…)

Référendum de 2005, un Non pour un bien

Publié le Laisser un commentairePublié dans Verbatim

Le 29 mai 2005, les Français rejetaient par référendum la Constitution européenne. Les Néerlandais allaient leur emboiter le pas quelques jours plus tard.

La déception a pu être immense sur le coup. Mais, cela nous aura appris deux choses importantes à nous, militants pro-européens.

D’une part que l’Europe est un sujet politique. En effet, les Traités et directives édictés à Bruxelles ne sont pas neutres. Elles impactent de façon significative notre vie de tous les jours, façonnent nos sociétés et déterminent des gagnants et des perdants.

Les élargissements successifs basés sur le modèle libéral ont bouleversé le marché de l’emploi, les salaires et la protection sociale. L’extension de Schengen a eu des répercussions sur les flux migratoires internes et externes, sujets devenus aujourd’hui préoccupants pour beaucoup d’entre nous.

Après le Non de 2005, nous avions donc l’obligation d’analyser en profondeur les textes estampillés « Bruxelles » et d’évaluer si telle ou telle mesure était juste pour l’ensemble de nos concitoyens et bonne pour le futur de notre société. Bref, nous devions prendre parti. (suite…)

Merci

Publié le 1 CommentairePublié dans Communiqué

Je voudrais remercier les électeurs qui m’ont accordé leur voix lors du premier tour des élections législatives 2012.
Ces voix sont importantes car elles marquent le début d’une volonté populaire de soutenir une Europe qui serait au service exclusif de ses citoyens et non inféodée aux intérêts privés, aux marchés ou à la raison des États.
Merci également à mon suppléant et aux personnes qui m’ont aidé dans ce projet, ainsi que tous les militants qui ont participé à cette campagne dans la métropole lilloise.
Je ne soutiendrai personne au second tour, dans la mesure où aucun des deux candidats qualifiés n’a de vision ambitieuse pour l’Europe.
Rendez-vous en 2014 pour les élections européennes, mais d’ici là je me battrai au quotidien pour faire de l’Europe une puissance publique protectrice, sociale et solidaire.

Europe, en finir avec l’omerta et l’irresponsabilité des élus

Publié le Laisser un commentairePublié dans Verbatim

L’Europe est entrée de manière fracassante dans la vie des Français. Crise de la dette, hausse du chômage, délocalisations, immigration illégale, faillite grecque, voire celle de l’Espagne qu’il va falloir éponger…
Tous ces problèmes nous inquiètent et nous désespèrent, Français et Européens.
Malgré ce tsunami politique, pas l’ombre d’un sourcillement chez nos élus. Comme si ces questions ne les concernaient pas. L’Europe ? Circulez, il n’y a rien à voir. Personne n’ose le débat face aux Français, pas un ne propose de solutions sur le sujet lors des campagnes électorales.
(suite…)